•  

    REIGN 

    Saison 1

     


     

    « Lorsque vous êtes seule et misérable, rappelez-vous que c’était le moment où vous avez jeté votre bonheur loin. »

     

     

    1557, après avoir passé plusieurs années dans un couvent sur le Mont St Michel, Marie Stuart, 15 ans, Reine d’Ecosse depuis la mort de son père alors qu’elle n’avait que six jours, fait son entrée à la Cour de France où son futur mari, le Prince François, l’attend. Accompagnée de ses meilleures amies, KennaGreerAillie et Lola, qui sont aussi ses sujets, elle est bien décidée à embrasser sa destinée. Cependant, elle découvre que sa vie est constamment en danger : on essaie d’abord de l’empoisonner, puis de la violer. Des forces obscures et mystérieuses semblent même l’entourer…

     

     

     


      

     

    Il n'y a aucun spoiler, lisez donc sans craintes.

     

    Reign est une série que tout le monde a adoré chez moi. Cette série n’est pas faite pour les personnes férues d’histoire, plus particulièrement de l’histoire de la France ou encore de Marie Stuart. Si c’est le cas inutile de vous lancer car pour vous, le rendu final ne sera que désastreux car cette série est loin de suivre des faits réels. Certains des personnages n’ont jamais existé, ainsi que certains événements. Cette série est plus un mélange d’histoire, dont énormément de choses fictives, ainsi que de belles robes et de décors se penchant beaucoup plus vers notre siècle. C’est bien pour cela que j’ai adoré. Comme vous aurez pu le comprendre, elle est plus une série pour jeunes qu’autre chose et vise un certain public qui ne cherche pas à s’attarder sur les différences entre les événements réels et ceux de la série.

     

    Comme dit plus haut, Reign est très loin d’être une série historique à proprement parler. Si certains scénariste essaient de reconstruire l’histoire avec un grand H, ici c’était bel et bien volontaire qu’elle soit reconstruite avec un petit H. Les robes d’époques sont remises au goût du jour, les décors également et ces deux éléments ont fait survenir une grande polémique. Pour ma part je ne comprends pas, cette série est produite par CW alors il ne fallait absolument pas s’attendre à une série se penchant vers un autre public le publics adolescent voir jeune adulte. Les personnages s’expriment de façon polis bien que ce soit loin du langage du XVI ème. Aussi, le cours des événements est loin d’être le même que dans l’histoire réelle : François n’a pas de demi-frère et n’est pas mort très jeune. Les complots et meurtres sont également loi d’être les mêmes et pour ma part j’ai complètement adoré ce côté-là, moi qui suis pourtant tombée pour les vieux films à la Sissi. Les scénaristes ne sont pas idiots, ils savent comment faire marcher une série. C’est vraiment très clair que cette série n’est pas faite pour tout le monde mais je pense que regarder le premier épisode permet fortement de juger si cette série nous plairas ou non.

     

    J’ai beaucoup aimé les personnages, leurs différents caractères et l’alchimie qu’il y avait entre les acteurs. Si je ne devais citer qu’une actrice ainsi que son personnage ça serait sans hésitation la splendide Adelaide Kaine et son interprétation de notre jeune reine Marie. Au début naïve et futile, elle réussit à faire évoluer son personnage au fil de cette saison avec brio tout en gardant cette grâce et ce charme. Accompagnée de Toby Regbo, j’ai adoré le duo Frary qui lui aussi a pris en maturité en même temps que les deux personnages. En tant que second lead, Sebastian aurait pu s’avérer beaucoup plus « dangereux » mais ça n’est pas pour autant que son personnage n’est pas bon, j’ai justement aimé cette bonté et cette loyauté mais, il manquait cette petite étincelle pour réussir à pousser la balance de son côté. Avec ses trois personnages, nous avons donc une romance plutôt omniprésente pour mon plus grand plaisir, passant tout comme les personnages, de fleur-bleue à mature.

     

    L’un des points que j’ai le plus aimé dans cette première saison est le fait qu’elle regorge de bons personnages. Marie et Francois ne sont pas les seuls personnages réussis, les dames d’honneur de Marie ainsi que leurs petites histoires personnelles agrémentent le scénario bien que seule celle de Greer m’aura vraiment plu ! Je dois malheureusement en passer mais je ne peux pas ne pas vous parler de ce personnage si bien écrit qu’est la reine Catherine de Medicis interprété par cette chère Megan Follows, je pense qu’à elle seule, elle pourrait représenter Reign : complots, meurtres, secrets, vengeance et pouvoir.

     

    La force de cette série est sans aucun doute le scénario. Pourquoi ? Car je me souviens de moi-même, après avoir vu dix épisodes, me demandant bien ce qu’il pouvait arriver, et j’étais bien loin d’espérer tout ce que l’on m’a servi : des complots, des mystères ainsi que les conflits, de la guerre mêlée à beaucoup d’autres choses. Je me rends compte qu’il s’est passé tellement de choses dans cette série et je pense que c’est une bonne chose pour ce genre afin qu’elle ne tombe pas dans l’ennui.

     

    Cette première saison m’aura vraiment beaucoup plus et ce que laisse présager la suivante ne fait que me rendre impatiente. Je crois que je vais devoir essayer de consommer cette série beaucoup plus lentement aha !

     

    coup de cœur

     

     

     

     

     

     

     


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique