• Avis Global : Close Range Love

     

    CLOSE RANGE LOVE

    2014│Japon│118 min.

     


     

    Kururugi Yuni est une excellente élève sauf dans une seule matière : l'anglais. Sakurai Haruka enseigne l'anglais et est le professeur le plus populaire du lycée.

    Suite aux incessantes plaintes de Kururugi sur sa manière d'enseigner, le professeur Sakurai décide de lui donner des cours particuliers. Kururugi ne supporte pas le manque de sérieux dont il fait preuve et pourtant, habituellement froide avec les autres, elle va peu à peu se rapprocher de lui...

     


     

              Yamashita Tomohisa • Sakurai Haruka       '''            Buzzer Beat • Kinkyori Renai Season Zero • 5 → 9                                           Komatsu Nana • Kururugi Yuni                            '''''    → Drowning Love • Kurosaki-kun • Tomorrow I Will Date ...                           Mizukawa Asami • Takizawa Mirei                       'a     → Last Friend • Higanjima • Shisuren Chocolatier                                             Kotaki Nozomu • Matoba Ryu                                 a     →  //

     


     

     Les spoilers sont entre crochés (surlignez-les pour les lire), lisez donc sans craintes. 

    Suite à la très grande déception que m'avait fait ressentir Orange, je ne m'étais pas du tout senti d'attaque pour regarder un autre film japonais alors que tant m’intéressaient. En effet, ces films ont toujours eu le don de m'intriguer puisque, bien au-delà des Coréens, ils réussissent à dégager un certain calme mais surtout une grande fraîcheur. Les adaptations de mangas possèdent toujours cette histoire qui nous attirera sans argument valable : les mangas nous plaisent, pourquoi pas leur adaptation ? Et c'est cette question rhétorique qui me pousse chaque fois dans mes retranchements. Pourquoi ne puis-je jamais ressentir tout ce que j'ai pu ressentir en lisant le manga ?

     

    Close Range Love n'est pas une déceptionClose Range Love n'est pas non plus une réussite. J'ai tout simplement eu cette impression d'inachevé. Je suppose que ce film pourra plaire à beaucoup mais j'avais sans cesse cette sensation de vide à l'intérieur de moi.

     

    Si on se base sur les deux personnages principaux, on ne peut pas vraiment dire que c'était mauvais. Yuni est Yuni et a donc ses particularités d'esprit mais c'est bel et bien l'interprétation de Nana qui m'aura déplu. Elle est faite pour le monde du mannequinat et réussit à dégager quelque chose de pur mais il lui aurait fallu de l'entraînement ou encore un personnage qui lui corresponde plus, car rien n'est plus envoûtant que son sourire [ et c'est d'ailleurs l'unique sourire que Yuni nous offre lors des cinq dernières minutes qui me permettent de dire que la fin offerte par Close Range Love est celle que j'avais espérée ]. Du côté de monsieur le professeur, j'ai bien aimé. D'une part car son personnage est plaisant et qu'en plus l'interprétation fut vraiment réussite mais d'une autre part car c'est bien lui qui réussissait à embellir le personnage de Yuni. J'aurais tout de même aimé retrouver l’espièglerie et l'air détendu qu'il occupait tout le long du manga. Il ne m'a donc pas fallu longtemps pour comprendre que ce fut la façon que les scénaristes ont développé l'histoire qui m'avait laissée de marbre : ça partait bien, c'était calme et intéressant mais, ça a fini par être ennuyant puisque similaire. A vrai dire, si je devais transformer ce drama en une courbe ( j'ai pas non plus cherché très loin aha ), elle stagnerait sans cesse jusqu'à la dernière scène, qui fera de la fin de cette courbe un pic allant vers le haut mais finalement coupé dans sa lancée car toute histoire possède sa fin.

     

     

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :